D'où viennent les noms des terrils?

Au délà des cas simples tels que le terril de Ghlin ou le terril de Ciply, les terrils prennent parfois des noms plus étranges: terril de la Croix, terril des Sartis, Héribus,... D'où viennent les noms de ces terrils?

En pratique, il s'agissait souvent du nom d'un lieu-dit, d'un saint protecteur ou de la fosse. Nous pouvons y ajouter le nom d'une ville, d'un élément géographique, d'une caractéristique physique de l'endroit ou d'une caractéristique d'un charbonnage.


Croix monumentale érigée en haut du terril de... la Croix (dit aussi terril Saint Placide)

 

Exemples:

Lieu-dit:
Les terrils Fief de Lambrechies, situés à Pâturages, sont désignés par le nom d'une concession, dont le nom est lui-même celui d'une des seigneuries historiques de Quaregnon (voir sur www.quaregnon.be).

Saint protecteur:
De nombreux terrils ont un nom de saint. Dans le Borinage, on trouve ainsi Saint Félix, Saint Placide,... Etrange lorsque l'on sait que le Borinage est le creuset du mouvement ouvrier, souvent opposé, dans la littérature socialiste, aux "conservateurs (comprendre: les libéraux et le clergé). Les symboles religieux ne manquent cependant pas (croix, chapelles, reconstitution de la grotte de Lourdes à Quaregnon,...). Signe des efforts du clergé pour garder des fidèles ou d'un réel attachement populaire à des figures protectrices (i.e. Notre Dame du Retour, Sainte Barbe, Notre Dame de Lourdes,...)?

Elément géographique:
Le Rieu du Coeur est le nom d'un ruisseau (rieu = ruisseau en Wallon) passant par Quaregnon. Il a été utilisé pour désigner le charbonnage et plusieurs terrils associés. Autre exemple: le terril de l'Héribus situé près de Mons a en fait pris le nom du mont sur lequel le charbonnage a été hérigé.

Caractéristique physique:
Plusieurs terrils ont adopté un nom désignant une caractéristique du lieu. Le qualificatif utilisé vient souvent du Patois. "Sartis" signifie brousailles. "Pachy" désigne un pré, et "Roinge", des ronces. "Marcasse" signifie boue ou saleté. Etc. Le terril de la Croix fait référence à la présence d'une croix monumentale (malheureusement vandalisée) à son sommet, visible de loin.

Ville:
Dans de nombreux cas, le terril prend simplement le nom de la ville (terril de Ghlin, terril de Ciply, terril d'Harchies,...).

Caractéristique d'un charbonnage:
Plusieurs terrils portent le nom d'Avaleresse. Ce terme désigne "des bures que l'on est occupé à creuser, tant que l'on n'a pas atteint la houille (DVLF). Un des plus grands terrils de Cuesmes porte le nom de "14-17 et Siège Social", en référence aux bâtiments qu'il cotoyait.

Nom de la fosse ou du charbonnage:
Comme expliqué plus haut, le nom du terril peut être celui de la fosse ou de la concession. Le terril du Sauwartan fait ainsi référence au nom du charbonnage. Reste ensuite à comprendre l'origine du nom de la fosse ou du charbonnage...

 

Dans certains cas, retrouver l'étymologie est malaisé. Le terril du Boubier fait par exemple probablement référence au nom d'un bois (bois du Boubier ou anciennement de boubiet). L'origine antérieure du nom est par contre difficile à déterminer (voir www.vieux-chatelet.be).

Sources: Le travail de recherche et de compilation est en cours... Le "Dictionnaire des noms de lieux en Wallonie et à Bruxelles" de Jean-Jacques Jespers est une bonne base pour commencer ce type de travail. Toute personne intéressée par le sujet ou ayant des informations sur l'origine des noms des terrils ou des charbonnages est invitée à me contacter.

Mot(s)-clef(s): étymologie.

[retourner aux articles]

Les textes, photos et vidéos présentés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs. Les photos affichées sur cette page ne sont pas libres de droit. Toute diffusion, reproduction ou modification sous quelque forme que ce soit, partielle ou totale, ne peut se faire sans l'accord préalable écrit de l'auteur.