Terrils et mines de potasse en terre alsacienne

Alors que le Lorraine est connue, à l'instar du Nord-Pas de Calais, pour ses mines de charbon, l'Alsace l'est plutôt pour ses mines de potasse. A la différence de la Wallonie et du Nord-Pas de Calais voisin, les terrils y ont par contre fait l'objet d'un important travail d'arasement ou de remodelage. Leur accès est par ailleurs généralement interdit. Le Belge ou le Ch'ti habitué à la verdure des terrils noirs de l'ancien bassin minier seront par contre déçus par les terrils de potasse. Ces derniers sont actuellement recouverts d'une fine couche de gazon. Pas encore de biodiversité ici (les terrils de charbon, plus anciens, sont souvent des zones refuges pour la faune). Leur aspect dans une dizaine d'années sera probablement plus accueillant, une fois le travail de recolonisation végétale bien entamé.

Les terrils de potasse posent aussi des problèmes à l'environnement. Mais ici, point de combustion spontanée due au charbon résiduel ou de risque de glissement, mais plutôt un risque de contamination de la nappe phréatique due au sel résiduel (les affaissements dûs à l'exploitation minière sont bien sûr connus ici aussi). De manière à limiter les infiltrations de sel, les terrils ont dès lors été soit dissous soit étanchés et végétalisés (après élimination du sel par arosage et pompage). Plus d'explications sur ce laborieux travail de dépollution peuvent être trouvées sur le site des Mines de Potasse d'Alsace.


(schéma original sur mdpa.fr)

Une carte des terrils d'Alasace est disponible sur le site des Mines de Potasse d'Alsace. Elle distingue les terrils dissous, les terrils supprimés et les terrils végétalisés, comme celui situé à Pulversheim qui illustre cet article.


(carte originale sur mdpa.fr)

En Alsace aussi, certains passionnés tentent de transmettre un patrimoine associé à une activité industrielle qui a contribué à la prospérité de la région. C'est par exemple le cas du projet de réhabilitation qui entoure le site du carreau Rodolphe. L'association Groupe Rodolphe a ainsi été créé en 1997 par d'anciens mineurs et employés des Mines de Potasse d'Alsace. Des bénévoles proposent des visites guidées du site, en collaboration avec l'Ecomusée d'Alsace voisin.

Le site comporte encore les anciens bâtiments ainsi qu'une collection d'anciennes machines d'exploitation. Si vous descendez sur l'Alsace, un détour peut valoir la peine. L'Ecomusée d'Alsace est situé à quelques centaines de mètres; Mulhouse, son musée de l'automobile et son musée du train, à une dizaine de kilomètres.

Quelques sources:

[1] Photos du Carreau Rodolphe sur derriereleviseur.be.
[2] Site des Mines de Potasse d'Alsace (nombreux dossiers).

Mot(s)-clef(s): alsace, potasse

[retourner aux articles]

Les textes, photos et vidéos présentés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs. Les photos affichées sur cette page ne sont pas libres de droit. Toute diffusion, reproduction ou modification sous quelque forme que ce soit, partielle ou totale, ne peut se faire sans l'accord préalable écrit de l'auteur.